Une vision, une méthode - Une vision, une méthode

Retour

Une vision, une méthode

Le CO2 émane de sources multiples. Si nous souhaitons réduire les émissions de l’ensemble de l’agglomération, il faut assurer leur suivi systématique et rigoureux, quelle que soit leur origine. C’est cette approche globale que développe le projet Territoire Zéro Carbone.

Plusieurs axes croisés

Des acteurs principaux :

Au cœur de tout, il y a vous, nous, chaque habitant de ce territoire. Chacune de nos actions individuelles a un impact, fort ou minime, sur le changement climatique. Nous sommes ainsi amenés à participer, individuellement et collectivement, par le changement ou l’ancrage de nos comportements, à ce bel enjeu qui est de réussir notre transition écologique.

Des axes clés :

Définis en amont du projet, ce sont les secteurs d’activités les plus émissifs en carbone ou avec le plus de potentiel de réduction. Ils offrent un vrai potentiel pour agir.

Ces axes clés sont les suivants :

  • le carbone bleu et la préservation du littoral et des marais
  • la rénovation du bâti et la construction
  • l’écologie industrielle
  • la mobilité
  • les énergies renouvelables.
  • la transformation sociétale et les changements de comportements.

A ceux-ci viendront rapidement s'ajouter :

  • la transition agro-écologique et alimentaire
  • le développement d'un tourisme durable
De nouveaux outils :

Ils sont en développement pour amplifier l’efficacité des différentes actions, principalement la Coopérative carbone et la plateforme de données

9 zones pilotes

Le projet démarre en investissant des zones pilotes, avec l’ambition d'y mesurer les effets de l’approche « zéro carbone » développée. Au nombre de neuf, ces zones prioritaires sont :

  • Le centre-ville de La Rochelle : la rénovation énergétique du bâti et la lutte contre la vétusté des logements y sont de véritables enjeux ;
  • Villeneuve-les-Salines : avec des enjeux liés à l’habitat, aux déplacements, au carbone bleu avec le proche marais de Tasdon ;
  • Lagord : avec notamment le nouveau quartier Atlantech®, quartier expérimental des approches bas carbone ;
  • La zone industrielle de Périgny : un grand poumon économique régional avec près de 250 entreprises et 7 000 emplois;
  • La Rochelle Université : qui développe un concept de campus durable et intelligent, le « smart campus » ;
  • Port Atlantique La Rochelle et l’union des entreprises portuaires de La Pallice, animés par plusieurs projets d’économie circulaire ;
  • Le Port de Pêche de Chef-de-Baie
  • Le Port de plaisance des Minimes, le plus grand de la façade Atlantique ;
  • Les marais littoraux, capables de capturer efficacement le carbone.
Carte des 9 zones d'investissements