Quand un déchet devient isolant thermique - Actualités

Retour

Quand un déchet devient isolant thermique

David BEAULIEU est le fondateur d’Écho Mer. Engagée de longue date pour l’environnement, cette association s’inscrit avec enthousiasme dans le projet La Rochelle Territoire Zéro Carbone à travers son action de valorisation des bouchons de liège.

Sur quels types d’actions travaille Écho Mer ?

David BEAULIEU. « L’association existe depuis vingt ans, sa mission est de faire de la pédagogie sur la protection de l’environnement littoral à destination du public, en particulier des enfants. En ce moment, par exemple, l’opération« Épuise ton déchet » consiste à ramasser des détritus dans le Vieux-Port de La Rochelle à l’aide d’une épuisette. Au fur et à mesure de notre existence, nous avons aussi mis en œuvre la valorisation de quatre matières : les voiles et bâches PVC ; les poches à huîtres ; les bouchons de liège et, à la marge, le néoprène. »

Pourquoi avoir rejoint la démarche La Rochelle Territoire Zéro Carbone ?

« Florian BATTEZZATI, Directeur technique de la plateforme technologique bâtiment durable Tipee, cherchait des initiatives sur le territoire qui visaient à réduire l’empreinte carbone dans le bâtiment, à la fois au niveau des matériaux et de la consommation énergétique. Il nous a contactés car nous valorisons le liège, un matériau biosourcé, recyclé, qui peut être utilisé pour isoler des habitations, avec de très bonnes propriétés isolantes. Notre projet d’économie circulaire s’inscrit pleinement dans la démarche zéro carbone et intégrer ce dispositif nous permet de trouver des solutions à l’échelle des 28 communes de l’Agglomération».

Comment fonctionnent la collecte et la transformation du liège ?

« Tout le monde peut déposer ses bouchons de liège dans les déchèteries de l’Agglo, au Centre de valorisation des déchets à Périgny ou dans les points de collecte dont la liste se trouve sur notre site Internet echo-mer.com. L’entreprise Ovive broie ensuite les bouchons qu’elle a récupérés. Depuis 6 ans, 12 maisons de particuliers ont été isolées avec du liège sur le territoire. Grâce à La Rochelle Territoire Zéro Carbone, nous travaillons avec des partenaires comme Tipee pour mettre en place tous les process techniques qui nous permettront d’utiliser ce liège à plus grande échelle, par exemple pour concevoir du béton et de l’enduit. Il y a de nombreuses pistes à exploiter !»

Pour en savoir plus : echo-mer.com

Revenir aux actualités