Coopérative Carbone La Rochelle : mode d’emploi - Actualités

Coopérative Carbone La Rochelle : mode d’emploi

Créée en 2021, la Coopérative Carbone est un outil de financement et d’accompagnement de projets de transition écologique, qui assure la liaison entre des porteurs de projets bas-carbone et des contributeurs. Voici comment devenir sociétaire.

La Coopérative Carbone La Rochelle est une Société Coopérative d’Intérêt Collectif (SCIC), qui réinvestit les bénéfices réalisés dans des projets environnementaux. Le choix de cette forme juridique permet à tout acteur socio-économique, institutionnel ou citoyen de participer à son organisation en devenant sociétaire. Peuvent ainsi devenir sociétaires, les particuliers, les associations, les entreprises, les collectivités.

Qu’est-ce qu’un sociétaire ?

Les sociétaires détiennent collectivement le capital social de la Coopérative Carbone La Rochelle. Ils s’associent pour gérer collectivement cet outil territorial. En devenant sociétaire, ils participent pleinement aux décisions et contribuent directement à l’évolution de la Coopérative Carbone La Rochelle. Les sociétaires sont répartis dans 6 collèges.

Pourquoi devenir sociétaire ?

En devenant sociétaire, vous participez pleinement aux décisions et contribuez directement à l’évolution de la Coopérative Carbone La Rochelle. Vous devenez acteur de ce projet commun, vous vous engagez dans son développement et vous œuvrez à sa pérennité.

Comment devenir sociétaire ?

Il faut adresser une candidature motivée à la gérance de la Coopérative Carbone, au moins 15 jours avant la date de l’Assemblée Générale ordinaire. Elle sera soumise à l’acceptation des sociétaires déjà engagés dans la SCIC. Si la candidature est acceptée, le sociétaire doit souscrire au capital en achetant des parts sociales.

Combien coûte une part sociale ?

C’est simple : 1 part sociale = 100 euros. 

En devenant sociétaire, et selon la catégorie à laquelle on relève, un minimum de prise de parts est requis. Il n’y a pas de plafond limite.

Quelques exemples : un particulier, un usager, une association bénévole ou un salarié de la Coopérative Carbone doit prendre 2 parts minimum ; une entreprise, de 10 à 100 parts minimum, selon sa taille et son ancienneté ; un partenaire financier ou une collectivité, 200 parts.

Nouveaux sociétaires de la Coopérative carbone
Revenir aux actualités