Vidéos - Vidéos

Retour

Vidéos

Nos vidéos

Transcription de la vidéo

La Rochelle et son agglomération s'engagent à devenir le premier territoire français présentant un bilan "zéro carbone" d'ici 2040. Mais "zéro carbone", ça veut dire quoi ?

Evidemment, ça ne veut pas dire "zéro émission" car il est impossible de cesser toute activité dégageant du CO2. Il s'agit en réalité d'afficher un bilan "neutre", c'est-à-dire un équilibre entre la quantité de dyoxyde de carbone qu'on émet et la capacité de la nature et des hommes à capter et stocker le CO2.

Pour le territoire rochelais, cela concerne notamment la mobilité douce, dont le développement du vélo, l'éclairage urbain, l'isolation des bâtiments publics, et la protection des marais afin qu'ils jouent pleinement leur rôle de capteurs de CO2. Mais c'est aussi Atlantech, le premier quartier urbain "bas carbone" , situé à Lagord. Unique en Europe, c'est un site pilote où sera testée la première "boucle énergétique" du territoire. Du côté de l'Université, c'est Smart Campus le projet de campus exemplaire, durable et responsable. Enfin, au Grand Port maritime, c'est une quarantaine d'établissements qui coopérent pour favoriser la transition écologique avec entre autres le recyclage de maatériaux ou la production d'énergie renouvelable.

Mais en fait c'est sur tout le territoire que se multiplient les initiatives portées par des entreprises, des associations et des citoyens. C'est donc l'engagement de tous les acteurs locaux qui permettra d'atteindre l'objectif d'un bilan "zéro carbone".