Objectif zéro carbone - Objectif zéro carbone

Retour

Objectif zéro carbone

Selon le rapport du GIEC (groupement d’experts internationaux sur le climat), pour limiter à 1,5°C le réchauffement du climat, il faudrait atteindre la neutralité carbone en 2050. Notre territoire devance l’appel avec l’objectif d’y parvenir dès 2040.

Atténuer le réchauffement

Depuis 30 ans, le GIEC compile et analyse les études sur l’évolution du climat, en décrit les conséquences et le rôle des activités humaines dans cette évolution. L’impact du réchauffement diffère considérablement selon son niveau, calculé par rapport à 1850, l’époque préindustrielle.

Le réchauffement est en marche. A 1,5°C, l’impact est important nous dit le GIEC, mais bien moindre en comparaison des 5° voire davantage que l’on atteindrait à la fin du siècle si rien n’était fait.

Pour contenir la hausse des températures à 1,5°C, il faut, selon le GIEC, réduire les émissions de CO2 d’au moins 45% dès 2030 par rapport à leur niveau de 2010 et parvenir à la neutralité carbone en 2050.

Un immense défi dans lequel certaines agglomérations à l’échelle internationale (Copenhague, Stockholm, Bristol…) - et parmi elles celle de La Rochelle - se sont engagées, en précurseurs.

L’accord de Paris

En 2015, la capitale française accueillait la COP 21, conférence internationale sur le climat. A l’issue de cette conférence, 194 pays ont signé l’accord de Paris. Ce plan d’actions international vise à contenir l’élévation des températures à 2°C par rapport à l’époque préindustrielle.

L’accord de Paris reconnaît le rôle essentiel des villes, des autorités locales, de la société civile et du secteur privé dans cette lutte contre le réchauffement climatique.

Le défi rochelais

Notre territoire littoral est particulièrement sensible à l’érosion des côtes et la montée du niveau des océans, deux phénomènes liés et accentués par le réchauffement climatique. Cette vulnérabilité, nous l’abordons en faisant d’une contrainte une force, en relevant tous ensemble ce défi ambitieux :

  • réduire de 30% nos émissions carbone d’ici 2030 ;
  • devenir le 1er territoire urbain du littoral français à afficher un bilan zéro carbone en 2040.

Ce projet « La Rochelle Territoire Zéro Carbone » est reconnu comme d’intérêt national par l’Etat qui l’a désigné parmi les lauréats de son appel à projet « territoires d’innovation ». 

Chiffres clés

Réduire de 30%

nos émissions carbone d’ici 2030.