CO2: où en sommes-nous

Habitat, déplacements, consommation, activités industrielles et agricoles : un bilan carbone précis réalisé pour chaque poste d’émissions de CO2 à l’échelle du territoire sert de base aux objectifs de réduction du projet Territoire Zéro Carbone.

Empreinte carbone, empreinte écologique

Le dioxyde de carbone (CO2) est le principal gaz à effet de serre (GES), qui fait virer au rouge le climat. Pour réduire les émissions, il faut d’abord savoir d’où on part, ce qu’on émet au quotidien à travers le chauffage, l’usage de la voiture, la consommation internet, l'alimentation etc. On calcule alors son empreinte carbone. On parle aussi de dresser son bilan carbone.

Plus largement, l’empreinte écologique cherche à mesurer la pression de l’humain sur la planète, pas seulement en émissions de GES mais aussi la pression exercée sur les ressources, matières premières, la qualité de l’eau, la biodiversité.

Plusieurs organismes proposent des outils pour calculer son empreinte carbone.

Exemples :

Le bilan carbone du territoire

1,9 million de tonnes de CO2 par an :  c’est la somme des émissions émises sur le territoire de l’agglomération et ce que nous voulons réduire puis compenser.

Ces émissions sont liées pour 41 % aux intrants et à la consommation, 27 % à la mobilité (déplacements, fret de marchandises), 16 % aux activités économiques (industrie, tertiaire et agriculture) et 16 % à l’habitat.

Bilan carbone 2019 de l'aglomération : 1,9 kt CO2 (intrants et consommations 41%, mobilité 27%, habitat 16%, activités industrielles et agricoles 16%)

Unité de mesure : la tonne équivalent CO2/an, notée t.eq.CO2

11, 2 tonnes d’équivalent CO2 par habitant en 2019 : nous sommes dans la moyenne nationale. Mais, à titre de comparaison, ce sont 2 tonnes de CO2 par habitant que nous devrions émettre en 2050 pour limiter le réchauffement climatique à 2°.

A noter :

  • Ce bilan carbone s’appuie sur la méthode de l’ADEME (Agence de la transition écologique).
  • On entend par « intrants et consommation » toutes les matières premières qui entrent sur le territoire et tous les produits qui y sont consommés.

Notre objectif

Infographie présentant l'objectif pour le bilan carbone de l'agglomération ; 30% d'émissions en moins en 2030, 75% d'émissions en moins et 25% de compensation carbone en 2040

Ce schéma montre l’état des lieux 2019, secteur par secteur, et quelles sont nos ambitions :

  • 30 % d’émissions de CO2 en moins dans 10 ans,
  • 75 % en moins dans 20 ans et 25% de compensation et de séquestration dans des pièges à carbone